Un logo bleu avec les mots profiles dessus.
Growth Hiring : Alimenter un vivier de candidat

Growth Hiring : Alimenter un vivier de candidat

Sommaire

Introduction

Le Growth Hiring est une innovation dans le secteur du recrutement. Ces nouvelles techniques pour recruter vite et bien vont sensiblement changer ce milieu. Le Growth Hiring consiste à mêler diverses actions de prospection sortante en se basant sur la data. Si vous connaissez déjà l’automatisation pour les générer des leads alors vous comprendrez rapidement l’intérêt du growth dans le recrutement.

Les Jobboards ne sont plus efficaces, les cabinets types Mickael Page sont exorbitants et la cooptation souvent insuffisante. C’est pourquoi dans cet article vous verrez les 3 piliers de toutes techniques de Growth Hiring qui se respectent.

Le Growth Hiring va vous permettre de créer rapidement et efficacement un vivier candidat. Ce vivier fonctionnera comme un CRM et vous permettra de prévoir vos recrutements sur du court/moyen et long terme.

Le Scrapping et enrichissement de vos fichiers candidats

Que serait le Growth de manière générale sans la data ? Je vous réponds en 1000, ce ne serait pas du Growth ah ah Or, pour obtenir de la donnée sur des candidats potentiels il vous faudra apprendre le scrapping. C’est une technique qui automatise le copier-coller.

Malheureusement pour Viadeo, Linkedin a longtemps acquis le monopole et 90% des bases de données candidats scrappées viennent de Recruiter Lite. Derrière cet hyperlien il y a un tuto complet de Recruiter Lite, oui c’est cadeau !

Une fois que vous avez votre belle recherche Recruiter Lite ou Sales Navigator de constituée, je ne vais pas vous demander de faire un à un les profils, ce n’est pas le genre de la maison.

Nous allons scrapper ces profils, c’est-à-dire, les aspirer d’un coup afin de les mettre dans un google sheet. Nous ferons même mieux, nous allons les enrichir avec toutes les informations que possède leur compte LinkedIn, cela permettra d’amorcer le vivier candidat et surtout de noter les candidats avant de les contacter. Un peu de patience je vous explique tout cela après.

Pour scrapper et enrichir, il existe plusieurs outils : Phantombuster et Captain Data entre autres.

De notre côté, nous utilisons Captain Data pour sa stabilité API et surtout pour la capacité à créer des successions de scrap. Un workflow qui nous permet à la fois de scrapper mais d’enrichir notre recherche Recruiter Lite.

  1. Utiliser ce Captain : “Search Linkedin Recruiter Lite”
  2. Dans le même workflow, rajouter cette étape : “Visit Linkedin Profil”
  3. Ensuite utiliser la fonction “Aggregate”

Nous avons mis en place un N8N et une commande Slack pour éviter une gymnastique humaine mais concrètement vous arrivez à ce résultat final : Base de données Profil Product Marketing.

Tableau airtable fichiers candidats

Attention, les quotas Linkedin ne sont pas à minorer dans ce workflow. En effet, un profil Linkedin est limité. Entre 30 à 50 visites de profils quotidiens pour un Linkedin gratuit. Entre 80 et 100 pour un profil payant.

Afin d’éviter tout risque sur les comptes Linkedin, nous divisons la 1ere étape en des batchs de 50 profils Linkedin. Ensuite chaque batch est attribué à 1 profil Linkedin ( à 1 cookie pour les plus experts). C’est pourquoi nous utilisons MirrorProfiles, grâce à cette solution que nous avons développé et qui vous permet de louer des comptes Linkedin, vous avez la possibilité de louer des cookies Linkedin. Si votre besoin est conséquent, je vous invite à prendre une démo avec Frédéric.

Comme vous pouvez le voir, nous obtenons beaucoup d’informations grâce à la visite de profil qui vont nous permettre 3 choses :

  • Personnaliser le copywriting, les messages d’approches et les relances
 
  • Scorer les candidats avant la prise de contacts
 
  • Constituer un vivier candidat. Par exemple, 2 ans, c’est en moyenne le temps que passe un commercial dans une entreprise avant d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Donc avec cette statistique, vous savez que dès qu’un “Sales” dans votre vivier atteint les 2 ans d’ancienneté dans l’entreprise, un petit message s’impose 😉
 

Vous voilà avec une belle base de données candidat qui représentera les fondements de votre vivier candidat. De notre côté, nous avons fait le choix de stocker la data sur Airtable qui nous a permis de créer un ATS personnalisé. Mais cette étape est plus un choix qu’un must have, donc sélectionner les ATS qui correspondent le mieux à vos besoins.

Une fois votre liste de candidats potentiels constituée et vos messages d’approches rédigés, il ne vous reste plus qu’à passer à l’attaque en les contactant. Rebelote, ici, on automatise toutes les tâches à faible valeur ajoutée pour libérer du temps afin d’échanger plus longtemps avec les candidats qui vous répondent.

La prise de contact automatisée

Vous voilà dans le cœur de la machine qu’est le Growth Hiring. Les URL Linkedin et les emails sont le carburant de vos outils d’automatisation. Le contenu des messages ou plus généralement le copywriting va vous permettre d’automatiser la prise de contact mais également les relances.

Par rapport à la chasse candidat ou à l’acquisition de talents voici rapidement mes “pour” et les “contres” sur le top des outils d’automatisation :

La Growth Machine :

💚Pour :

Outil cross canaux par excellence, cet outil est robuste et permet aisément de gérer plusieurs comptes Linkedin et boîtes mail pour votre “chasse candidat”. Si le recrutement est cœur business pour vous et que ce n’est pas juste un besoin ponctuel. Privilégiez cet outil. De notre côté, nous utilisons LGM sur 70% des missions.

Ce sont les seuls à proposer des messages vocaux Linkedin. Pour ma part, je n’ai pas enregistré une augmentation du taux de réponse mais sûrement parce que je m’y prends mal. Vous vous en sortirez peut-être mieux que moi.

💔Contre :

Outil complexe à prendre en main. Si c’est la 1ere fois que vous mettez les pieds dans un outil d’automatisation il peut facilement vous perdre. Donc je ne vous le conseille pas. Ils font de gros efforts de vulgarisation et le service support est au top, donc si vous voulez directement commencer avec cet outil c’est possible. Gardez en tête que les workflows sont ni plus ni moins des arbres de probabilités. “Si” / “Alors”. Dernier point négatif, peu de fonctionnalité pour l’e-mailing contrairement à Lemlist.

Lemlist :

💚Pour :

Outil de mailing de base qui est de plus en plus cross canaux. Lemlist sort de nouvelles features très compétitives. Nous hésitons à basculer vers Lemlist car ils déploient de beaux efforts sur les fonctionnalités Linkedin. L’interface est ergonomique et intuitive. Si votre “chasse candidat” repose essentiellement sur du mailing c’est l’outil qu’il vous faut. Un très bon outil que je mettrai un peu en dessous de LGM, plus par habitude que par réelle analyse objective.

💔Contre :

Support en anglais et outil qui a tendance à vouloir s’internationaliser de plus en plus vers les US, donc attention sur votre capacité à comprendre le support et leur FAQ. Cela peut sembler bête mais quand nous rencontrons un gros problème et qu’il y a une urgence, cela peut s’avérer très handicapant. Outil très marketing centré, cela peut avoir son avantage mais peut vite vous faire perdre votre objectif de vue : l’humain. Ne cherchez pas à utiliser toutes les fonctionnalités même si elles paraissent cool. Souvent le plus simple est le plus efficace.

Waalaxy :

💚Pour :

Outil d’automatisation Linkedin de base, il essaie de faire du mailing également mais ce n’est pas probant. C’est l’outil par excellence pour les néophytes des outils d’automatisation. Simple et intuitif, le fonctionnement des workflows ne fonctionne que par template. Le support est très réactif et compétent.

💔Contre :

Faiblesse au niveau de l’emailing. Waalaxy est à mon sens à utiliser uniquement si vous n’avez que des boucles Linkedin dans votre prospection candidat. Sa faiblesse principale réside sur la fiabilité de leur technologie, il faut régulièrement regarder si vos campagnes continuent de tourner. Extension chrome, ils ont sorti une version Cloud qui fonctionne mais demande minimum 1 fois par mois de reconnecter son compte à Waalaxy.

Heyreach :

💚Pour :

Outil d’automatisation Linkedin par excellence. Ils ont un “unfair avantage” par rapport aux autres : la rotation automatique des comptes Linkedin. Couplé à MirrorProfiles, c’est littéralement impressionnant. Si vous sélectionnez une BDD de 300 candidats, vous pouvez lancer 5 comptes Linkedin en quelques clics alors que les autres outils vous demanderont de spliter votre BDD en 5 petites BDD. Une fonctionnalité également que j’utilise est “Like a post”, votre profil Linkedin aimera le dernier post publié par votre candidat, très intéressant avant de le contacter, cela montre votre intérêt (plus qu’une visite de profil).

Autre avantage, le prix avec MirrorProfile est très compétitif : 140 euros pour MirrorProfile + Heyreach.

💔Contre :

Outil récent qui est de temps en temps victime de son succès avec des lenteurs au niveau des campagnes. Rapidement corrigé par leur support anglais très réactif et expert sur la prospection Linkedin. Il manque des fonctionnalités clés pour le pilotage mais qui sont présents dans la roadmap. C’est clairement un outil à suivre pour 2023/2024.

En conclusion, nos deux petits chouchous sont LGM et Heyreach. Néanmoins, il ne faut pas minorer les quotas Linkedin lorsque nous effectuons de l’automatisation. En effet, la base de nos campagnes est la demande de connexions qui est limitée à 100 demandes par semaine par profils Linkedin utilisée. Aujourd’hui, plus aucuns outils d’automatisation permet d’outrepasser les quotas, la seule solution est d’avoir plusieurs comptes Linkedin.

Par conséquent, si vous avez 1 licence d’un outil rattachée à 1 profil Linkedin, vous pourrez contacter 100 candidats par semaine.

En moyenne, pour avoir 3 candidats qui ont terminé toutes les étapes de recrutement et que vous devez faire un choix, il faut contacter en moyenne 600 personnes. C’est-à-dire 6 semaines pour contacter toutes les personnes sans compter tout le reste de vos processus.

C’est pourquoi un outil d’automatisation couplé à MirrorProfiles peut vous être d’une aide précieuse pour accélérer vos recrutements. C’est un service de location de comptes avatars Linkedin. Si vous voulez aller vite, vous pouvez louer 2 comptes MirrorProfiles. Avec le vôtre, cela vous fera un quota de 300 demandes de connexions par semaine. Vous diviserez donc par 2 le temps de votre recrutement.

Petit exemple avec Heyreach, pour un poste de “Sales” dans une PME secteur “Energie”. La particularité est qu’il n’y avait pas beaucoup de “Hardskills” attendu mais plus du feeling attendu avec le Directeur commercial. Ici, la complexité est de classer le volume.

  1. Constitution des Bases de données, environ 2000 candidats potentiels

  2. Paramétrage de 10 comptes MirrorProfiles avec Heyreach. Ces 2000 candidats ont donc été contactés en 2 semaines.

  3. Dans la séquence de copywriting nous avons intégré un Videoask pour qualifier en asynchrone les candidats intéressés

  4. MirrorChat, templates de réponses enregistrés pour augmenter la rapidité de gestion des réponses. En moyenne, 80 messages traités par jour.

  5. Sur 2000 candidats, 600 nous ont répondu, 58 ont répondu au VideoAsk.

  6. Le recruteur a shortlisté sur ces 58, 10 candidats

  7. Le Directeur a aimé 8 d’entre eux et in fine en a recruté 2.

Durée entre le lancement de la mission et la proposition d’embauche : 4 semaines.

Bref, c’était rapide et efficace. Sauf si nous avions eu un vivier candidat, nous n’aurions pas pu aller aussi vite sans Heyreach.

Un des gros intérêts de privilégier les outils d’automatisation (que de le faire à la main) est que la plupart sont équipés d’API. Vous avez la possibilité grâce à des webhooks de synchroniser automatiquement votre ATS. C’est ici que le mot “vivier” prend tout son sens. Avant vos premières actions de prises de contacts, votre vivier n’était ni plus ni moins une base de données. Là, vous aurez des informations qualitatives de types “A répondu”, “Intéressé”, “A recontacter plus tard”, etc.

Avec ces 2 premières parties, vous avez déjà un process de Growth Hiring qui tient la route. Néanmoins, le hack réside dans la verticalisation des comptes Linkedin. C’est ici, que vous verrez vos résultats explosés. C’est ce qui m’a notamment permis de réaliser une centaine de recrutements tout seul en moins de 1 an et demi.

La verticalisation des comptes Linkedin

Revenons à notre histoire vivier candidat ! Une des manières de recruter vite et bien est d’entretenir un vrai vivier. Le cœur d’un bon vivier est de continuellement parler et informer le candidat de l’activité de l’entreprise. L’objectif est double : soit il pense à nous quand il veut changer d’entreprise ou soit lorsque nous le recontactons pour un autre emploi, il accepte l’échange.

Ici, le temps gagné par votre recruteur grâce au Growth Recruitment sera le ‘unfair avantage” par rapport à vos concurrents qui n’utilisent pas ces techniques. En effet, une très grande majorité d’entreprises n’ont pas les moyens humains (tout simplement pas assez de recruteurs) pour gérer un vivier efficacement. Si vous divisez par 4 à 5 le temps passé par votre recruteur sur l’acquisition de talent, plus il en passera à gérer votre vivier candidat. Et cela, sans compter les techniques de growth que nous verrons pour gérer un vivier.

La méthode parfaite pour maintenir un vivier candidat après vos campagnes de prises de contact est de verticaliser vos comptes MirrorProfiles.

La verticalisation consiste à dédier 1 profil Linkedin pour 1 type de candidat. Par exemple, votre planning de recrutement et votre expérience vous permettent de savoir que vous avez un besoin récurrent sur 3 types de profils : Sales, Marketing et Technique.

  • Profil 1, appelons le Michel : Michel sera en charge de recruter les profils Sales
  • Profil 2, les Profils Marketing
  • Profil 3, les Profils Techniques
 

Quels sont les intérêts ? Vous vous en doutez, ils sont nombreux !

a) Taux d’engagement :

un des avantages de verticaliser votre compte est que vos profils X pourront faire des posts LinkedIn en axant plus sur du Sales, par exemple pour Michel, plus sur du Marketing pour le profil 2, etc. Vous voyez l’idée. Mais pourquoi ? L’algorithme de LinkedIn calcule un taux d’engagement à chacun de vos posts LinkedIn, si celui-ci est supérieur à 30% alors LinkedIn poussera votre contenu à votre réseau, mais également aux personnes qui ressemblent à votre réseau. L’équation est simple, le taux d’engagement = Nb de likes + commentaire + repartage / par le nombre de relation. C’est cette fameuse division (désolé pour ceux qui n’aiment pas les maths) qui permet d’expliquer cette verticalisation. En somme, plus votre réseau est spécifique donc moins volumique plus votre taux d’engagement sera important.

b) Newsletter :

Oui vous avez bien lu, votre réseau LinkedIn fonctionnera comme une newsletter dans votre système de Growth Recruitment. Vous serez en connexion (1st réseau) avec vos potentiels candidats donc il sera aisé de leur envoyé un message LinkedIn, sans passer par l’étape “Demande de connexion”. Il est important de rester dans la mémoire de vos candidats même ceux qui n’étaient pas intéressés. À condition de leur partager des informations utiles bien entendu ! Par exemple, un message mensuel pour le tenir au courant des nouvelles de son secteur ou des nouveaux outils Sales / Marketing qui ont la cote en ce moment, sera fortement apprécié et crédibilisera votre expertise.

c) Déplacement, salon, événements :

L’avantage de votre super pré-ATS sur Airtable est qu’il regorge d’informations, notamment la localisation de votre candidat. Si vous êtes amené à vous déplacer dans le cadre d’un salon ou tout autre événement, n’hésitez pas à regarder dans votre ATS quel candidat vous pourriez rencontrer. Entre un café, un repas ou même le convier à un événement, cela renforcera les liens humains et tôt ou tard ce sera payant.

Dernier point important qui est trop souvent sous-estimé : La sécurisation du vivier.

En effet quand vous décidez de mettre en place un système de Growth Recruitment, la 1ere pierre de ce système est d’avoir un profil LinkedIn. Si vous n’utilisez pas des MirrorProfiles, vous capitalisez et concentrez votre vivier sur un profil qui n’appartient pas à l’entreprise mais aux recruteurs. Même si je ne vous le souhaite pas, un jour votre recruteur partira de votre entreprise et vous perdrez donc tout le travail effectué. Pas l’intégralité heureusement, car vous avez votre pré-ATS, mais toute la stratégie de verticalisation. C’est pourquoi, tous nos clients sans exception (sauf sur les profils des fondateurs) ont des MirrorProfiles dans leur stratégie de Growth Recruitment.

Si vous n’êtes pas à l’aise d’utiliser des faux profils LinkedIn, vous pouvez très bien les personnaliser au prénom et nom de votre recruteur. C’est ce que l’on nomme des comptes avatars.

Conclusion

Le Growth Hiring va donc vous permettre de créer, alimenter et sécuriser votre vivier candidat. Avant ces techniques, un bon vivier candidat prenait énormément de temps humain et nécessitait donc beaucoup de recruteurs. Dorénavant, il n’est plus réservé aux grandes entreprises.

Le seul point qui n’est pas automatisable est l’actualisation de ces viviers car ce sont des données qualitatives, des données humaines que seules vous ou vos recruteurs pouvez renseigner. Pour faciliter le reporting, nous avons créé MirrorChat qui grâce à son système de tag et de webhook, vous permettra d’automatiser une partie de ce reporting. Vous l’aurez compris, notre mission est de supprimer les copier-coller et de recentrer les recruteurs sur ce qu’ils font de mieux : s’intéresser à l’humain !

Picture of Tristan Bance
Tristan Bance

Inscrivez-vous à
notre newsletter

Partager

Articles recommandés

Louez un profil Linkedin dès aujourd'hui

Le meilleur moyen de tirer parti de Linkedin et sa puissance, c’est de louer un
compte Linkedin. On vous accompagne à le faire en moins de 48h.

Vous souhaitez louer des
comptes Linkedin pour décupler
votre prospection ?